Saturday , January 28 2023
Home / Bitcoin (BTC) / Bitcoin Optech – Bulletin #226

Bitcoin Optech – Bulletin #226

Summary:
Bulletin d’information hebdomadaire Bitcoin Optech du 16 novembre 2022. Traduction de @copinmalin. La newsletter de cette semaine décrit une proposition visant à permettre la mise en place de contrats intelligents généralisés sur Bitcoin et résume un article sur la lutte contre les attaques de brouillage des canaux LN. Sont également incluses nos sections régulières avec des résumés des modifications apportées aux services et aux logiciels clients, des annonces de nouvelles versions et de versions candidates, et des descriptions d’ajout sur les projets d’infrastructure Bitcoin populaires. Nouvelles Contrats intelligents généraux en bitcoin via des clauses restrictives : Salvatore Ingala a posté à la

Topics:
Ailleurs considers the following as important:

This could be interesting, too:

Felix Mollen writes Biden Administration Publishes Roadmap to Combat Crypto Fraud and Protect Investors

Chayanika Deka writes US SEC Inquires Investment Advisers Over Crypto Custody: Report

Andrew Throuvalas writes New York Senate Bill Proposes Legalizing Crypto for Payment in State Agencies

Andrew Throuvalas writes Beware These NFT Scammers on Twitter, On-Chain Sleuth Warns

Bulletin d’information hebdomadaire Bitcoin Optech du 16 novembre 2022. Traduction de @copinmalin.


La newsletter de cette semaine décrit une proposition visant à permettre la mise en place de contrats intelligents généralisés sur Bitcoin et résume un article sur la lutte contre les attaques de brouillage des canaux LN. Sont également incluses nos sections régulières avec des résumés des modifications apportées aux services et aux logiciels clients, des annonces de nouvelles versions et de versions candidates, et des descriptions d’ajout sur les projets d’infrastructure Bitcoin populaires.

Nouvelles

  • Contrats intelligents généraux en bitcoin via des clauses restrictives : Salvatore Ingala a posté à la liste de diffusion Bitcoin-Dev une proposition pour un nouveau type de clauses de dépense (requiert un soft fork) qui permettrait d’utiliser des merkle trees pour créer des contrats intelligents capables de transporter un état d’une transaction onchain à une autre. Pour reprendre un exemple tiré du post d’Ingala, deux utilisateurs pourraient parier sur une partie d’échecs où le contrat pourrait contenir les règles du jeu et l’état pourrait contenir les positions de toutes les pièces sur le plateau, avec la possibilité de mettre à jour cet état par chaque transaction en ligne. Bien entendu, un contrat bien conçu permettrait de jouer le jeu hors ligne, seule la transaction de règlement à la fin du jeu étant mise en ligne (ou peut-être même en restant hors chaîne si le jeu est joué dans une autre construction hors chaîne, comme un canal de paiement).Ingala explique comment le travail pourrait aider à la conception des joinpools, optimistic rollups (voir la Newsletter #222), et d’autres constructions avec état.
  • Document sur les attaques par brouillage de canaux : Clara Shikhelman et Sergei Tikhomirov ont posté sur la liste de diffusion du Lightning-Dev la synthèse d’un papier ils ont écrit sur des solutions pour des attaques par brouillage de canaux. Ces attaques, décrites pour la première fois en 2015, peuvent rendre un grand nombre de canaux inutilisables pendant de longues périodes à un coût négligeable pour un attaquant. Les auteurs divisent les attaques par brouillage en deux types. Le premier est le “brouillage lent”, qui consiste à rendre indisponibles pendant de longues périodes les canaux limités ou les fonds destinés à l’acheminement des paiements, ce qui se produit rarement lors de paiements légitimes. Le second type est le brouillage rapide, où les créneaux et les fonds ne sont bloqués que brièvement —ce qui arrive souvent avec les paiements normaux, ce qui rend le brouillage rapide potentiellement plus difficile à atténuer. Ils suggèrent deux solutions:
    • Frais inconditionnels (identiques aux frais initiaux décrits dans les bulletins d’information précédents), où un certain montant de frais est payé aux nœuds de transmission même si un paiement n’atteint pas le destinataire. Les auteurs proposent à la fois une commission initiale base indépendante du montant du paiement et une commission proportionnelle qui augmente avec le montant du paiement. Ces deux frais distincts concernent respectivement le brouillage des créneaux HTLC et le brouillage des liquidités. Les frais peuvent être très faibles car ils sont uniquement destinés à empêcher le brouillage rapide, qui nécessite de fréquents renvois de faux paiements qui devraient chacun payer des frais initiaux supplémentaires, ce qui augmente le coût pour l’attaquant. Réputation locale avec transmission, où chaque nœud conserverait des statistiques sur chacun de ses pairs concernant le temps pendant lequel les paiements transférés restent en attente et les frais de transfert perçus. Si le temps par frais d’un pair est élevé, il considère ce pair comme à haut risque et ne lui permet d’utiliser qu’un nombre limité de créneaux et de fonds du nœud local. Dans le cas contraire, il considère que ce pair présente un risque faible. Lorsqu’un nœud reçoit un paiement transféré d’un pair qu’il considère à faible risque, il vérifie si ce pair a marqué le paiement comme étant également à faible risque. Si le noeud de transfert en amont et le paiement sont tous deux à faible risque, il autorise le paiement à utiliser tout créneau et fonds disponibles.
    Le document a fait l’objet de quelques discussions sur la liste de diffusion, la méthode de réputation locale proposée ayant été particulièrement appréciée.

Changements dans les services et les logiciels clients

Dans cette rubrique mensuelle, nous mettons en avant les mises à jour intéressantes des portefeuilles et services Bitcoin.

  • Sparrow 1.7.0 publié : Sparrow 1.7.0 ajoute le support pour le Replace-By-Fee (RBF) en activant la fonction d’annulation de transaction parmi d’autres mises à jour.
  • Blixt Wallet ajoute le support de taproot : Blixt Wallet v0.6.0 ajoute le support d’envoyer et recevoir pour les adresses taproot.
  • Specter-DIY v1.8.0 publié : Specter-DIY v1.8.0 supporte maintenant les constructions reproductibles et la prise en charge des dépenses liées au cheminement taproot.
  • Trezor Suite ajoute des fonctions de contrôle des pièces : Dans un récent article de blog, Trezor a annoncé que Trezor Suite supporte maintenant la fonction de contrôle des pièces.
  • Strike ajoute le support pour l’envoi avec taproot : le portefeuille Strike’s autorisa maintenant à envoyer avec des adresses bech32m.
  • Lancement de la bourse Kollider avec le support de Lightning : Kollider a annoncé une plateforme d’échange avec des dépôts LN et des possibilités de retrait basé sur un porte-monnaie Lightning dans un navigateur.

Mises à jour et versions candidates

Nouvelles versions et versions candidates pour les principaux projets d’infrastructure Bitcoin. Veuillez envisager de passer aux nouvelles versions ou d’aider à tester les versions candidates.

  • Bitcoin Core 24.0 RC4 est une version candidate pour la prochaine version de l’implémentation de nœud complet la plus utilisée du réseau. Un guide de test est disponible. Avertissement : cette version candidate inclut l’option de configuration mempoolfullrbfqui, selon plusieurs développeurs de protocoles et d’applications, pourrait entraîner des problèmes pour les services marchands, comme décrit dans les newsletters#222 et #223. Il pourrait aussi causer des problèmes pour le relai de transaction comme décrit dans la Newsletter #224.
  • LND 0.15.5-beta.rc1 est une version candidate pour la maintenance de LND. Elle ne contient que des corrections de bogues mineurs selon les notes de version prévues.

Changements principaux dans le code et la documentation

Changements notables cette semaine dans Bitcoin Core, Core Lightning, Eclair, LDK, LND, libsecp256k1, Hardware Wallet Interface (HWI), Rust Bitcoin, BTCPay Server, BDK, Bitcoin Improvement Proposals (BIPs), et Lightning BOLTs.

  • Core Lightning #5681 ajoute la possibilité de filtrer la sortie JSON d’un RPC du côté du serveur. Le filtrage côté serveur permet d’éviter l’envoi de données indésirables lors de l’utilisation d’une connexion distante à bande passante limitée. À l’avenir, certains RPC pourront éviter de calculer les données filtrées, ce qui leur permettra de revenir plus tôt. Le filtrage n’est pas garanti pour tous les RPC, notamment ceux fournis par les plugins. Lorsque le filtrage n’est pas disponible, la sortie complète non filtrée sera retournée. Pour plus d’informations, voir l’ajout à la documentation.
  • Core Lightning #5698 met à jour le mode développeur expérimental pour permettre la réception de messages d’erreur de n’importe quelle taille, enveloppés comme des oignons. BOLT2 recommande actuellement des erreurs de 256 octets, mais n’interdit pas les messages d’erreurs plus longs et BOLTs #1021 est ouvert pour encourager l’utilisation de messages d’erreurs de 1024 octets encodés en utilisant la sémantique moderne Type-Length-Value (TLV) de LN.
  • Core Lightning #5647 ajoute le gestionnaire de plugins reckless. Le gestionnaire de plugins peut être utilisé pour installer des plugins CLN par nom à partir du dépôt lightningd/plugins. Le gestionnaire de plugins installe automatiquement les dépendances et vérifie l’installation. Il peut également être utilisé pour activer et désactiver les plugins ainsi que pour faire persister l’état des plugins dans un fichier de configuration.
  • LDK #1796 met à jour Confirm:get_relevant_txids() pour retourner non seulement les txids mais aussi les hashs des blocs contenant les transactions référencées. Cela permet à une application de niveau supérieur de déterminer plus facilement quand une réorganisation de la chaîne de blocs peut avoir modifier la profondeur de confirmation d’une transaction. Si le hachage de bloc pour un identifiant de transaction donné change, alors une réorganisation a eu lieu.
  • BOLTs #1031 permet à un expéditeur de payer à un destinataire un peu plus que le montant demandé lorsqu’il utilise des paiements par trajets multiples simplifiés. Cela peut être nécessaire dans le cas où les chemins de paiement choisis utilisent des canaux avec un montant minimum routable. Par exemple, Alice veut diviser un total de 900 sat en deux parties, mais les deux voies qu’elle choisit exigent des montants minimums de 500 sat. Avec ce changement de spécification, elle peut maintenant envoyer deux paiements de 500 sats, en choisissant de surpayer un total de 100 sats afin d’utiliser son chemin préféré.
About Ailleurs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *