Saturday , May 8 2021
Home / Bitcoin (BTC) / La COPA lance une action en justice contre Craig Wright

La COPA lance une action en justice contre Craig Wright

Summary:
La Cryptocurrency Open Patent Alliance (COPA), organisation à but non lucratif luttant contre l’utilisation abusive des brevets dans le secteur des cryptomonnaies, a lancé vendredi dernier une action en justice contre Craig Wright. Le 20 janvier 2020, les avocats de Craig Steven Wright avaient sommé les sites Bitcoin.org et Bitcoincore.org de cesser de diffuser le white paper de Bitcoin alléguant que les droits de ce document étaient détenus par leur client. En réaction, de nombreuses sociétés et organisations avaient décidé d’héberger à leur tour le livre blanc. En se retournant contre Craig Wright, la COPA, qui regroupe depuis septembre 2020 une vingtaine de sociétés (dont Square, Kraken, Microstrategy, Blockstream…), en

Topics:
Jean-Luc considers the following as important:

This could be interesting, too:

Jean-Luc writes Les cryptomonnaies à l’étude chez Citigroup

Nick Marinoff writes Changpeng Zhao: The Herd Mentality Is Hurting Crypto

<title> writes Farming Season Heats Up With SteakBank on BSC

<title> writes KnitFinance Is at the Forefront of Transforming the DeFi Market by Getting Trillion Dollar Plus Assets Onto Multiple Blockchains

La Cryptocurrency Open Patent Alliance (COPA), organisation à but non lucratif luttant contre l’utilisation abusive des brevets dans le secteur des cryptomonnaies, a lancé vendredi dernier une action en justice contre Craig Wright.

Le 20 janvier 2020, les avocats de Craig Steven Wright avaient sommé les sites Bitcoin.org et Bitcoincore.org de cesser de diffuser le white paper de Bitcoin alléguant que les droits de ce document étaient détenus par leur client.

En réaction, de nombreuses sociétés et organisations avaient décidé d’héberger à leur tour le livre blanc.

En se retournant contre Craig Wright, la COPA, qui regroupe depuis septembre 2020 une vingtaine de sociétés (dont Square, Kraken, Microstrategy, Blockstream…), en appelle aujourd’hui à la Haute Cour du Royaume-Uni pour qu’elle mette un terme aux procédures abusives de « Faketoshi » :

« Le plaignant déclare que :
a) Le défendeur n’est pas l’auteur du White Paper de Bitcoin,
b) Le défendeur n’est pas le titulaire des droits d’auteur de ce White Paper,
c) Toute utilisation par le plaignant du White Paper de Bitcoin n’enfreindra aucun droit d’auteur détenu par le défendeur.

Le plaignant réclame  :
a) Une injonction empêchant le défendeur de prétendre qu’il est l’auteur et/ou le propriétaire des droits d’auteur du White Paper de Bitcoin […],
3) Une ordonnance selon laquelle, au choix du plaignant et aux frais du défendeur, des mesures appropriées soient prises pour la diffusion et la publication de l’ordonnance ou du jugement rendu dans cette affaire.
4) Le remboursement des frais engagés,
5) Un dédommagement. »

Source : twitter.com/opencryptoorg

About Jean-Luc

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *