Saturday , May 15 2021
Home / Bitcoin (BTC) / Le parc national des Virunga accepte désormais les dons en bitcoin

Le parc national des Virunga accepte désormais les dons en bitcoin

Summary:
Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979 pour son exceptionnelle biodiversité, le parc national des Virunga, à l’Est de la République démocratique du Congo, accepte désormais les dons en bitcoin. « Les dons en cryptomonnaie […] aident à conserver les gorilles des montagnes et la riche biodiversité du parc, soutiennent des projets de développement durable, tels que la construction de sources d’énergie renouvelables, et assurent la présence continue des Rangers, les gardiens de la survie à long terme du parc. » Le parc est engagé depuis 2011 dans un programme de développement durable qui comprend notamment un vaste plan de construction de centrales hydroélectriques, avec pour objectif d’alimenter

Topics:
Jean-Luc considers the following as important:

This could be interesting, too:

Nick Marinoff writes The SEC Is Still Scared of a Bitcoin ETF

Varun GS writes PancakeSwap Lottery Hack: .8 Million in Question

Nick Marinoff writes Bill Ackerman Talks Bitcoin and Inflation; Says Both May Last a While

Varun GS writes Square Has No Plans to Buy More Bitcoin, Says CFO

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979 pour son exceptionnelle biodiversité, le parc national des Virunga, à l’Est de la République démocratique du Congo, accepte désormais les dons en bitcoin.

« Les dons en cryptomonnaie […] aident à conserver les gorilles des montagnes et la riche biodiversité du parc, soutiennent des projets de développement durable, tels que la construction de sources d’énergie renouvelables, et assurent la présence continue des Rangers, les gardiens de la survie à long terme du parc. »

Le parc est engagé depuis 2011 dans un programme de développement durable qui comprend notamment un vaste plan de construction de centrales hydroélectriques, avec pour objectif d’alimenter les besoins des populations qui entourent le parc, favoriser le développement économique et diminuer l’impact des activités humaines sur la forêt. Prévues pour une demande future, qui nécessitera de grands travaux d’infrastructure, les centrales déjà construites sont et seront pour plusieurs années encore en surproduction. Depuis l’année dernière, une partie de l’électricité excédentaire est utilisée pour miner des bitcoins.

En savoir plus : virunga.org

About Jean-Luc

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *