Monday , December 6 2021
Home / Bitcoin (BTC) / Une levée de 3 millions de dollars pour Umbrel

Une levée de 3 millions de dollars pour Umbrel

Summary:
L’équipe d’Umbrel vient d’annoncer une levée de fonds de 3 millions menée par OSS Capital, avec notamment la participation de Naval Ravikant, Sahil Lavingia, Slow Ventures, Andreas Antonopoulos, Owen Gunden, Max Webster, Stephen Cole, Fulgur Ventures, Mimesis Capital et Huat Ventures. Au départ Umbrel a été conçu comme une solution open source simple et rapide pour installer un full node Bitcoin et un noeud Ligthning sur un Raspberry Pi (ou sur n’importe quel système d’exploitation basé sur Linux, tel qu’Ubuntu ou Debian), afin de se débarrasser complètement des tiers de confiance et de préserver sa vie privée. Désormais le système d’exploitation Umbrel OS et sa librairie d’applications permettant à quiconque de posséder son propre

Topics:
Jean-Luc considers the following as important:

This could be interesting, too:

Nick Marinoff writes New Crypto Bill in India Would Both Regulate and Ban Certain Aspects of the Industry

Nick Marinoff writes Bitcoin Miners in Kazakhstan Suffer Due to National Energy Shortage

Nick Marinoff writes Odell Beckham Jr. Is the Latest Athlete to Accept a BTC Salary

<title> writes Bitcoin, Ether Prices Take Plunge, BTC Losses K, Salvadoran Government Buys Another 150 BTC

L’équipe d’Umbrel vient d’annoncer une levée de fonds de 3 millions menée par OSS Capital, avec notamment la participation de Naval Ravikant, Sahil Lavingia, Slow Ventures, Andreas Antonopoulos, Owen Gunden, Max Webster, Stephen Cole, Fulgur Ventures, Mimesis Capital et Huat Ventures.

Au départ Umbrel a été conçu comme une solution open source simple et rapide pour installer un full node Bitcoin et un noeud Ligthning sur un Raspberry Pi (ou sur n’importe quel système d’exploitation basé sur Linux, tel qu’Ubuntu ou Debian), afin de se débarrasser complètement des tiers de confiance et de préserver sa vie privée. Désormais le système d’exploitation Umbrel OS et sa librairie d’applications permettant à quiconque de posséder son propre serveur personnel et récupérer ainsi la pleine propriété et le contrôle complet de ses données, au-delà même de Bitcoin.

« En 2019, j’ai décidé d’exécuter un nœud Bitcoin sur mon ordinateur Raspberry Pi. Je faisais déjà tourner un nœud Bitcoin sur l’ordinateur tiers (sur le fameux “cloud”), mais je voulais faire passer mon autonomie au niveau supérieur. Quand mon noeud fut opérationnel […], que j’hébergeais moi-même la blockchain Bitcoin et que j’étais en mesure d’interagir avec le réseau sans aucun tiers, j’ai soudain ressenti un sentiment de liberté indescriptible.

Comme un enfant dans un magasin de bonbons, je voulais tout essayer : un nœud Lightning Network, un explorateur de blockchain, un serveur Electrum. Et pourquoi s’arrêter aux seules applications Bitcoin ? Bitcoin était devenu une passerelle vers le monde de l’auto-hébergement. Bientôt, l’idée de posséder toutes mes données localement et de réduire ma dépendance à l’égard de services tiers devint une évidence.

Ce que j’essayais de construire ce n’était plus seulement un nœud Bitcoin. C’était un serveur personnel qui pouvait m’aider à me libérer du “cloud”. Je maitrisais juste assez de lignes de commande pour me débrouiller. J’ai donc cherché un système d’exploitation de serveur personnel avec une interface graphique qui pouvait tout faire mais n’ai rien trouvé.

Ca trottait dans ma tête. Je ne pouvais pas dormir. C’était comme découvrir un secret caché. Une opportunité de permettre à des personnes ordinaires, sans bagage technique, d’exécuter leurs serveurs personnels.

J’ai plongé dans Figma et j’ai rapidement conçu un premier prototype d’interface utilisateur en me concentrant pour commencer sur les cas d’utilisation liés à Bitcoin, et je l’ai présenté lors d’une petite rencontre Bitcoin et Lightning à Chiang Mai [Thaïlande].

Luke était l’un des participants. Nous nous étions rencontrés quelques jours auparavant lors d’une soirée de réveillon de Noël pour la première fois. Il avait déménagé du Royaume-Uni en Thaïlande en 2016 pour réduire ses frais et travailler à temps plein sur plus d’une centaine de projets open source.

Quelques mois plus tard, Luke m’a rejoint dans l’aventure en tant que cofondateur et CTO d’Umbrel. J’ai eu la chance de l’avoir rencontré juste avant le début de la pandémie et des confinements. Construire Umbrel avec Luke a été une expérience hautement enrichissante. C’était l’associé idéal.

Nous avons construit Umbrel d’abord pour notre propre usage, et parce qu’il n’existait rien de tel. Dès le départ, nous étions nos propres utilisateurs et jusqu’à récemment nous financions le développement d’Umbrel à partir de nos propres économies […].

[Désormais] nous recrutons dans tous les secteurs : conception, développement, marketing, affaires, opérations, communauté et support. »

Mayank Chhabra, cofondateur et CEO d’Umbrel.

Source : blog.getumbrel.com

About Jean-Luc

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *